Prix des lecteurs de la Presse française libre » Le jour où le Vatican gagna la coupe du Monde
Frédéric Rouvillois

Le jour où le Vatican gagna la coupe du Monde

Tout est bifurcation, et les bifurcations sont partout : ce qui paraît une évidence à chacun de nous vaut aussi pour notre histoire à tous, pour l’histoire politique, celle de nos cités, de nos mœurs et de nos civilisations.

Dans les vingt-et-une nouvelles ou soties réunies dans ce recueil coexistent donc des futurs absolument contradictoires, les uns plutôt sympathiques ou exaltants, les autres franchement abominables et cauchemardesques. Mais l’idée essentielle est que, vers le meilleur ou vers le pire, des bifurcations demeurent toujours possibles. Et qu’il suffit pour cela de vouloir et d’agir.

Frédéric Rouvillois Frédéric Rouvillois

Frédéric Rouvillois

Éditions de Flore

Je vote pour ce livre !

Un évènement organisé par